dimecres, 31 de juliol de 2019

Del piano de Nina Simone a las Docas de Lisboa...


Nina Simone al piano (formidable, maravilloso): You'll never walk alone


Nina Simone tenía la versión instrumental...
Richard Rodgers y Oscar Hammerstein II le pusieron esta letra, que, no se puede negar, es simpática... hace buena compañía... me gusta especialmente la "sweet silver song of a lark", la dulce canción de plata de una alondra...)

You'll never walk alone
When you walk through a storm
Hold your head up high
And don't be afraid of the dark
At the end of the storm
Is a golden sky
And the sweet silver song of a lark

Walk on through the wind
Walk on through the rain
Tho' your dreams be tossed and blown
Walk on, walk on
With hope in your heart
And you'll never walk alone
You'll never walk alone


Un café... pas loin du pont ? Às docas... 

Isabel, pienso en ti ! me regalaste muchos objetos, me doy cuenta
y me los encuentro al azar en la vida diaria... y
las palabras portuguesas que se te deslizaban en el castellano
de nuestras conversaciones: ainda, então, agora... que achas ?
y los viajes que se convertían en unas viagens (con sonido de jota)
igual que la bagagen... y tu mirada atlántica...

Bueno, hasta pronto ! Muriel

Y... mejor si no hay que hacer el camino sola... aunque la verdad no necesitaba, no necesito, vaya, tantos ángeles de la guardia. Será eso, el camino... ¿ aprender a perder lo que no ha sido dado, lo que hemos ganado ?

(Estoy leyendo la novela Disset piano, de Ramon Solsona, y Mei, la protagonista, que convoca canciones para todos los momentos, una noche convoca ésta: You'll never walk alone... Es así cómo hace unos días estoy con el piano de mi querida Nina Simone...)


diumenge, 14 de juliol de 2019

Estada a Montserrat i visita a la biblioteca...

Dijous passat, aprofitant l'estada a Montserrat per al curs d'estiu, vaig tenir el plaer i privilegi de visitar la biblioteca dels monjos ! No està oberta al públic, va ser un favor, un regal per ser jo bibliotecària. Els estic agraïda als dos "companys" (de fet una companya i un company) que ens van atendre.

La biblioteca és bellíssima i impressiona de debò. M'ha fet sentir-me com al cor d'un temple. Què dic ?! És un temple ! Veure els pergamins - pergamí de veritat - fa respecte.

Adjunto aquestes 3 fotos, dos de generals i l'altra d'un detall de les taules, a mode de pinzellada:





Presideix la Moreneta... i també presideixen el pas del temps i el de la llum...

I perquè us pot interessar, adjunto aquest link:
www.bibliotecademontserrat.net/cat/

i aquest altre: www.montserratvisita.com/ca/cultura

Una estada a Montserrat dóna força, a la força ! El monestir ocupa un lloc molt important, vital, a l'història de Catalunya i al cor dels catalans... i si no el monestir, la muntanya. La Muntanya !!! El massís... És tot plegat una gran experiència estar allà, al cor mateix !



des del balcó de l'aula de la Façana, pausa amb té i coca de Montserrat
(deliciosa... adoro la coca i aqueta, boníssima)
mirava jo els cims de les roques i de sobte les campanes van començar a repicar,
eren les 12 en punt... i jo al bell mig... i, Arnaud, estaves tan present,
tanta il·lusió que t'hauria fet conèixer això !



Creu de Sant Miquel ! No va ser tan complicat com ens pensàvem, arribar-hi !

Sota l'ala de l'àngel
 (interior de la basílica)

L'Anna, de Jaume Plensa
(amb la llum del vespre-nit, genial !)




Moltes gràcies a la Núria, bibliotecària i al David, bibliotecari !

Companyes d'aquest curs d'estiu*, Montse, Laura, Camil·la, Lola i Glòria: fantàstic haver viscut i compartit això !

museudemontserrat.curs-estiu-art-abstracte-espiritualitat.pdf

Fins aviat, "Déu vos guard" ;-)  Muriel

dilluns, 24 de juny de 2019

Dia de Sant Joan... Jour de la Saint-Jean

Comme un dimanche qui s'ajoute à celui d'hier (en Catalogne, c'est férié, la Saint-Jean, après le Réveillon pour fêter le Solstice d'Été, on ne rit pas avec ces choses-là !), la journée invite à... une promenade, une balade du côté de Collserola. Il fait chaud, una chaleur adoucie par la brise, il fait chapeau de paille et gourde d'eau fraîche. C'est une magie, les oiseaux qui chantent, les bourdons qui bourdonnent, les liserons qui liseronnent et accrochent leur bleu pâle au jaune vif d'autres fleurs sauvages, le tout dans l'odeur de la résine de pin. Ici, une grande libéllule, très grande, là un bourdon affairé sur une fleur de chardon, puis un épervier qui fait du vol plané...

Com un diumenge més després d'ahir diumenge, el dia d'avui s'ofereix per a... un passeig, una caminada per Collserola. Fa calor i també fa brisa, fa barret de palla i cantimplora. És una màgia, el cant dels ocells, el bzzzz dels insectes, l'olor a resina de pi, la varietat de flors silvestres. Ara veig una libel·lula, gran, molt gran, ara veig un borinot tot afanyat en una flor de card, ara un esparver plana, suspès a l'aire, flors enredades d'un blau tendre, altres vestides de groc viu...

borinot i flor de card, Collserola, Muriel

Era la petita crònica d'un moment feliç... 

À bientôt, Muriel (en pensée avec Diane, bon anniversaire !)

diumenge, 23 de juny de 2019

Diumenge de revetlla, calor d'estiu amb brisa i batut de síndria

Sobre fons sonor de petards, una tarda tranquil·la, descansada. Fa caloreta, no molta, i la brisa bressola les plantes. Tot plegat, un moment ideal per a un batut de síndria !

100% síndria ben fresca + una mica de iogurt +
unes fulles de menta fresca: pura delícia refrescant
W7, 23 de juny '19, Muriel

Salut i pau, salut i bé ! Muriel

dimarts, 18 de juny de 2019

Joie d'une fleur de cactus

Ma famille de cactus se porte bien, les petits comme les grands (et même les très grands). Plusieurs ont fleuri durant le mois de mai, ou fleurissent maintenant. Mon Echinopsis pachanoi, non, il n'a encore jamais fleuri, on verra, à lui de voir, pour moi, ce sera tout simplement une fête si cela arrive / quand cela arrivera... Parmi les plus petits, il y en a un qui ne paye vraiment pas de mine, c'est peut-être le plus insignifiant de tous pendant le gros de l'année... Oui, mais, les jours où il fleurit - et c'est la 3ème année consécutive, il nous ravit, il nous prend le coeur, un si petit bout de plante qui nous fait une grosse fleur comme ça, perchée sur une tige et qui dure plusieurs jours (déjà 4 jours, aujourd'hui)... et qui s'ouvre et se ferme suivant la course du soleil. Ce spectacle me remplit tout simplement de joie...

Le voici 😍, Walden, juin '19

Ravissant, ou non ?!

Et dire que je ne connais même pas son petit nom, triste... Je vais chercher ça !

À la prochaine ! Muriel (Tant qu'il y aura des fleurs... et bises à José qui aime aussi beaucoup les cactus !)

dilluns, 17 de juny de 2019

Inteligencia floral y agapantos...

"Tomen, al borde de un camino, una ramita de cualquier hierba, y sorprenderán en su trabajo a una pequeña inteligencia independiente, incansable, imprevista." *

"Se podría decir con seguridad, que las ideas acuden a las flores del mismo modo que se nos ocurren a nosotros" *

"La flor da al hombre un ejemplo prodigioso de insumisión, valor, perseverancia e ingeniosidad"*

La inteligencia de las flores, Maurice Maeterlinck (L'intelligence des fleurs, 1907)

Hoy, en la biblioteca, nos han llamado para reservar este libro. Ha sido como una pequeña pausa oportuna en la rutina de un lunes un poco atabalado ! Ese libro es... un pequeño tesoro !

Maurice Maeterlinck, (poeta, dramaturgo, novelista, filósofo, Gante 1862- Niza 1949, Premio Nobel de Literatura 1911) era defensor d'una conciencia extensa, universal, y sus ideas se adelantaron a movimientos intelectuales y sociales que surgieron después.


Agapantos, parque de Torreblanca, ayer, Muriel

Que vaya bien ! Muriel

dimarts, 11 de juny de 2019

coquelicots, amapolas, roselles, poppies...

¿ Qué tendrán las amapolas que nuestro corazón es suyo, siempre suyo ?

Roselles, com no havien d'inspirar la Joana Raspall ?! Meravelloses poesies !

Roselles
No floriu totes a l’hora,
roselles del camp de blat!
Sou tan i tan lluminoses
que em deixeu enlluernada.
Jo vull veure si a la cresta
d’aquell mar esvalotat,
entre el verd de les onades
les espigues han granat.
Joana Raspall


 À tout moment de la journée, en tout point de l'horizon, des coquelicots: j'en voulais, j'en ai eu !!! Voyez un peu, comme ils étaient là en ce lieu-dit au beau milieu des champs, dans ce coin d'amitié de Charente Maritime:


toutes les photos: alentours de Moulin Ballot, entre le 30 mai et le 3 juin '19, Muriel







Et pour Katia:  маки

Et pour les Divins ;-) : coquelicots d'un jour, coquelicots toujours... coquelicots d'amour ! 

En bref, nous voulons des coquelicots: "plus de coquelicots, moins de pesticides", j'adhère totalement au mouvement des coquelicots: 
https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

¡ Flower power en vez de pesticidas !  Los pesticidas matan a las amapolas... y nos matan a nosotr@s !
ecoticias.com/sostenibilidad-Reducir-uso-pesticidas-deber-obligacion

i uns versos més:

"Muntanyes que produïu moltes plantes, 
moltes herbes  i altres flors: 
la rosella és la més bella  de les flors

(poema popular català, recollit per Joan Amades)

Fins aviat, hasta pronto !!! Muriel (salut donc à tous les papaveri, papoulas, Mohnblumen, mitxoletak... et à tous leurs innombrables semblables dans toutes la multitude des autres langues 😄😉 !)

Pour ce qui est des poupées-coquelicots, voir books-carabistouilles./2010/05/gentil-coquelicot


divendres, 31 de maig de 2019

Contre le vent, el vent damunt la pell...

Pour Diane et Vivien, pour aujourd'hui et pour les jours qui suivront, ce poème de Montserrat Abelló que je trouve si beau et que j'ai voulu traduire, quel plaisir, exprès pour eux: 

Le vent sur la peau

Le vent sur la peau,
dans les cheveux, dans
la bouche, les narines.
Les  yeux grand ouverts pleins de vent.
Le vent par-dessus les maisons,
les fenêtres, les portes,
s'engouffrant par les gonds;
entre entre les barreaux des balcons
et les fissures,
et dans les ruelles étroites.

El vent qui balaie
les rues de la ville
et fait gonfler tes cheveux,
et les miens.

Le vent qui nous pénètre le corps

par tous les pores 

Et toi et moi qui marchons
contre le vent. 

le vent dans les blés (Moulin Ballot)
;-) Muriel










En voici l'original:

El vent damunt la pell, 

El vent damunt la pell,
entre els cabells, dins
la boca, els narius.
Els ulls esbatanats plens de vent.
El vent damunt les cases,
les finestres, les portes,
esmunyint-se pels forrellats;
entre els barrots dels balcons
i les escletxes,
i pels carrerons estrets.

El vent que escombra
els carrers de la ciutat
i esbulla els teus cabells,
i els meus.

El vent que ens penetra cos
endins.

I tu i jo caminant
contra el vent. 

Montserrat Abelló (Tarragona 1918-Barcelona 2014)

C'est un poème qui appartient à son recueil de son recueil Foc a les mans.

Ici, lu par Montserrat elle-même: 

Allez, à bien vite ! et bon vent à Diane et Vivien ! Muriel

dimecres, 8 de maig de 2019

L'art difficile de vivre bien... comme disait ce bon vieux Montaigne

"Quand je dance, je dance; quand je dors, je dors; voire, et quand je me promeine solitairement en un beau vergier, si mes pensees se sont entretenues des occurrences estrangieres quelque partie du temps, quelque autre partie, je les rameine à la promenade, au vergier, à la douceur de cette solitude, et à moy. Nature a maternellement observé cela, que les actions qu'elle nous a enjoinctes pour nostre besoing, nous fussent aussi voluptueuses, et nous y convie non seulement par la raison, mais aussi par l'appetit : c'est injustice de corrompre ses regles." Montaigne, Essais (publiés en 1580)*

Car, bien entendu, la pleine conscience, comme on dit (quand on n'use pas de l'inutile anglicisme mindfulness, j'adore l'anglais mais préfère en français les mots français quand ils existent et disent si bien ce qu'ils veulent dire), la pleine conscience, disais-je, n'est pas une nouvelle invention !

Il est des textes auxquels revenir fait du bien ! comme à des chemins, des clairières, des bords de rivière, des jardins amis !

Comme il est des bancs sur lesquels il est bon de s'asseoir, ceux-là, "du temps qui passe"**

Passeig de les Aigües, Muriel
Camí de Sant Pere Màrtir, maig '19, Muriel


et des arbres sous lesquels il fait un bien fou de s'arrêter un instant...

mindfulness = pleine conscience
comme
shinrin-yoku = se promener dans la forêt
;-)  Muriel

Et de cela, il faut se rappeler à temps, ce qui n'est pas toujours facile.

"Il n'est [...] science si ardue que de bien et naturellement savoir vivre cette vie", toujours Montaigne

Michel Eyquem de Montaigne (1533 Saint-Michel de Montaigne, 1592, idem): voici le lien pour le fragment des Essais, dont sont tirées ces citations:

**Le banc du temps qui passe, Hubert Reeves: voir 


 À bientôt, Muriel et, ces vers de Basilio Sánchez (
Sin título,recueil
He heredado un nogal sobre la tumba de los reyes), pour la route: 

Dichoso el que, sentado
bajo los grandes árboles
que iluminan de verde las
mañanas del mundo, 
no renuncia al regalo de lo inmenso 

[Heureux celui qui, assis
sous les grands arbres
qui illuminent de vert
les matins du monde,
ne renonce pas au cadeau de l'immensité

le titre serait: J'ai hérité d'un noyer sur la tombe des rois]


dimecres, 1 de maig de 2019

muguet du 1er mai, petit lys des vallées...



Muguet porte-bonheur, 1er mai 2019, photo José Camus

"ce matin, à la fraîche", ce sont les mots qui accompagne ce brin de Muguet que je reçois dans ma boîte mail ce matin, merci mon amie !

mais  d'où vient la tradition ?

https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/histoire/d-ou-vient-la-tradition-du-1er-mai-d-offrir-du-Muguet_3423815.html


à la prochaine et Joyeux 1er mai ! Muriel


divendres, 26 d’abril de 2019

Notre-Dame, foc, ruïnes, capitalisme, patriarcat i Paul B. Preciado

M'han passat el link d'aquest article-text d'opinió signat pel filòsof Paul B. Preciado* i l'he trobat genial.
Compatible fins i tot amb l'afecte que, com explicava quan es va cremar, li tinc a la Notre-Dame. Compatibilíssim amb el fàstic que em produeixen les injusticies socials, els abusos del patriarcat, en fi, us deixo perquè us feu una idea:

www.ara.cat/opinio/Paul-Preciado-Notre-Dame-Ruines

És boig, punk és a dir, divertit... divertit d'una manera que fa pensar ! Fa propostes interessants ! "No reconstruïm Notre-Dame. Honorem el bosc cremat i la pedra fosca. Fem de les seves ruïnes un monument punk, l'últim d'un món que s'acaba i el primer d'un altre món que comença" . Fitxaria per no reconstruir si tots aquests diners que han donat per reconstruir-la servissin per a fer un món més bonic, més just, més honest... més com fa temps que el somnien !


*Paul B. Preciado: wikipedia.org-Paul_B._Preciado

Fins ara ! Muriel


dimarts, 23 d’abril de 2019

el pin d'avui, Diada de Sant Jordi...


el pin, avui, és aquest:

pin de Sant Jordi 2019

el porto al jersei però en lloc de fer un selfie, tot tornant d'un passeig entre llibres per la Diagonal, he pensat, "i perquè no aprofitar que ara passaré a prop d'un arbre amic ?!"

de moment, les roses grogues segueixen vigents, el seu símbol vull dir, la rosa-llaç...

apa, Bona Diada i fins aviat ! Muriel

diumenge, 21 d’abril de 2019

Aujourd'hui, c'est Pâques...

Aujourd'hui, c'est Pâques, et c'est l'occasion d'une promenade dans le Parc Cervantes, célèbre pour sa roseraie, besoin de voir cette beauté, de marcher tranquillement et de me recueillir dans la joie des couleurs, la délicatesse des corolles, la force imparable de la vie. Et voici:

21 avril '19, Parc Cervantes, "pour Yves", Muriel

21 avril '19, Parc Cervantes, élégantes
dans leurs tailleurs blancs et violets
Barcelone, Muriel

21 avril '19, Parc Cervantes, "comme des soeurs...
ou des frères", Muriel, Barcelone

21 avril '19, Parc Cervantes, "tendre et simple", Muriel

21 avril '19, Parc Cervantes
rose et bouton

21 avril '19, Parc Cervantes, est-ce des églantines ?
des roses muscats ? , Muriel, Barcelone

À bientôt ! Que la beauté de la nature nous apprenne ! Muriel

divendres, 19 d’abril de 2019

Huevos de Pascua a la valaisiana

Días de Pascua, mi amiga Claudine, barcelonesa de Suiza, me manda, cómo cada año, una felicitación con huevos pintados "según una tradición familiar del cantón de Valais", los encuentro tan bonitos !

huevos de Pascua a la moda suiza - foto Claudine R.
huevos de Pascua, a la moda suiza, foto Claudine R.


Las fotos son de ella, pero es que los huevos son también obra de ella !

Hasta pronto ! Et, merci vivement Claudine !

dijous, 18 d’abril de 2019

Le retour des glycines...

La vue des glycines, quand c'est à nouveau la saison, tu les aimais tant, comme la vue des liserons (à cause de l'adresse de tes grands-parents, rue des Liserons) me replace au coeur de nos promenades à causer, à fredonner, à rire, à savourer une amitié "qui dure depuis tout le temps ! mais qu'est-ce qui, à présent, pourrait bien nous séparer ?" C'était tout simplement la mort, il fallait y penser... ou non ! Et cela fait 5 ans, j'ai dû refaire le calcul une fois et puis une autre...

les glycines... Muriel, Barcelone

Ma Grande Camarade, ça commence à être peuplé, pour moi, là-haut... un territoire inconnu qui devient de plus en plus ami et où le temps, paraît-il, ne compte plus... Pas le feu au lac, alors, pour m'y rendre à mon tour, non ! Ici-bas, comme on dit, ça marche autrement, le temps, et j'essaie à présent d'aller tranquillement du moment "ici et maintenant" au moment suivant...

Tiens, au fait, je suis dans la lecture de La femme rompue, l'incontournable Simone, pour mon prochain club de lecture, avec mes femmes bien motivées ! Clin d'oeil !

Salut ! Muriel

dimarts, 16 d’abril de 2019

Notre-Dame de Paris...

Notre-Dame en proie aux flammes, Notre-Dame qui brûle, une info dure à assimiler tout à coup, puis toutes mes images vécues de Notre-Dame qui affleurent en vrac en même temps que les images du feu, et, inévitablement, la Notre-Dame de Victor Hugo qui se fond à la cathédrale de pierre et de bois du coeur de la Cité...

"Notre-Dame de Paris est en particulier un curieux échantillon de cette variété. Chaque face, chaque pierre du véritable monument est une page non seulement de l'histoire du pays, mais encore de l'histoire de la science et de l'art."

"L'architecture est le grand livre de l'humanité l'expression principale de l'homme à ses divers états de développement, soit comme force, soit comme intelligence"... 

 "Ne crût-on à rien, il y a des moments dans la vie où l'on est toujours de la religion du temple qu'on a sous la main."

et, c'est irréel, de la peine pour Quasimodo, quel désarroi !

"Pour ceux qui savent que Quasimodo a existé," (et je me reconnais là) "... Notre-Dame est aujourd'hui déserte, inanimée, morte. On sent qu'il y a quelque chose de disparu. Ce corps immense est vide ; c'est un squelette ; l'esprit l'a quitté, on en voit la place, voilà tout. C'est comme un crâne où il y a encore des trous pour les yeux, mais plus de regard."

L'histoire poignante de Quasimodo... puis je revois les gargouilles aussi, qui doivent se demander ce que c'est que tout ce feu, ou bien... restent-elles impassibles ? 

Retour sur une belle journée à Paris, c'était en 2005.


c'était un jour, en 2005... Muriel, Paris
le même jour, la même balade... Muriel, Paris

Mes balades à Paris, où j'aime toujours revenir, m'emmènent infailliblement, à un moment ou à un autre, près de Notre-Dame.
Et dans le ciel de Paris, qui est inlassablement changeant, ce jour-là, j'ai vu ça:


le temps avait tourné à l'orage et dans le ciel, au-dessus de la Seine,
j'ai cru voir un coeur... Muriel, Paris



Toutes les citations sont tirées de Notre-Dame de Paris, de Victor Hugo (1831) 




À bientôt, Muriel (pensée profonde pour Marie-Annick, cela fait bien du temps que nos balades sur Paris n'ont plus lieu, interrompues...)



dimarts, 9 d’abril de 2019

a ritme de lledoner...

La vida va i segueixo esperant el bus que m'apropa a la biblio al costat de mateix lledoner... i és així com cada matí (o migdia segons el dia de la setmana) segueixo per un moment el pas de les estacions al ritme d'aquest exemplar jove, que "va fent". Aquest migdia es veia així de maco, amb moltes fulles minúscules i algunes de ja bastant grans. He sentit la tendresa i la joia de la vida:

el lledoner de la parada, abril '19, Muriel

Fins aviat ! Muriel

dimarts, 26 de març de 2019

Psycho Actif, le blog de Christophe André

Découverte heureuse du blog de Christophe André, à partager impérativement:

psychoactif.blogspot.com

Beaucoup d'admiration pour Christophe André, vraiment !

Après avoir eu plusieurs fois pendant un laps de temps déterminé son livre Méditer jour après jour, mais en catalan (les bibliothèques sont une mine de trésors), je me le suis offert, en français, avec les CDs, un livre qui fait du bien, un livre simple et beau sur la pleine conscience. Ça me fait du pain sur la planche... J'aime bien le pain !

https://www.editions-iconoclaste.fr/livres/mediter-jour-apres-jour/


Alors, à bien vite, à tout de suite... par la pensée ! Muriel


dijous, 21 de març de 2019

Primavera, Printemps...


Primavera
Printemps
Juste là
En la esquina 
Senzillament a l'abast

Surtout, ne pas s'en faire...


Dolça explosió

¡ Qué alivio ! Lo creí muerto este invierno...

Jardins de la Maternitat, un plaer passejar-s'hi. Tot l'any...


"Il faut toujours un hiver pour bercer le printemps" 
dicton français, sagesse populaire


“Podrán cortar todas las flores pero no podrán detener la primavera.”
(Pablo Neruda)


春は軽い
Lleugera és la primavera:
tan sols un vent
que va d'arbre en arbre (Usuda Arô)



i per últim, atenció ! doncs... "La primavera la sang altera" ;-) 


Fins aviat, à bientôt, hasta pronto ! Muriel