jueves, 8 de febrero de 2018

Mar i neu

Doncs sí, ha nevat una mica avui per alguns indrets de Barcelona, poquet (per on estic jo a la biblio, res, aigua, potser aiguaneu), la neu a la platja per això és un espectacle molt inusual per aquí i fa com màgia. Aquesta foto ha sortit a elPeriodico.com aquesta tarda: la Barceloneta

http://www.elperiodico.com/es/sociedad/20180208/nieve-
barcelona-madrid-espana-noticias-directo-6609948

Apa, fins aviat ! Muriel
i... no oblidem que un senzill floc de neu pot doblegar una fulla de bambú (dita russa) i que cada floc de neu cau precisament al seu lloc (dita japonesa) :-)

miércoles, 7 de febrero de 2018

Les neiges d'antan...

C'est François Villon qui se posait, il y a fort longtemps (15ème siècle, pas mal d'hivers depuis !) cette question, que Georges Brassens reprenait en chantant, il y a longtemps aussi, moins, c'était hier : "Mais où sont les neiges d'antan ?".
En attendant, et quoi qu'il soit advenu de ces neiges-là et des belles dames dont il est question dans le poème, voici un peu de neige d'aujourd'hui, dans le jardin et sur le portail de ma maison d'enfance et prime jeunesse, où les hivers ne manquaient pas d'être enneigés. Comme j'aimais, à chaque fois, découvrir le jardin tout blanc...
Et comme j'avais aimé, je m'en souviens, découvrir François Villon, sa Ballade des Dames du temps jadis, dans le Lagarde & Michard (sûrement ? un sacré monument tout de même, je me demande si on fait toujours Français avec le Lagarde & Michard au lycée ?). Par la même occasion, je découvrais Rutebeuf (13 ème siècle, c'est vite dit mais ça fait quelques 240 hivers en plus !). Pauvre Rutebeuf, j'adore, et là, c'est Léo Ferré qui le reprenait.
Je suis heureuse d'avoir reçu ces photos ce matin ! J'aime cette maison, et je sens un sourire dans le coeur, et de la tristesse aussi, chers hivers enneigés et partagés à Quincy :

Le jardin, Quincy-sous-Sénart,7 février '18, photo Noun

Le jardin devant, Quincy, 7 février '18, photo Noun

Le portail (pas web non plus, clin d'oeil au Moulin Ballot),
Quincy,7 février '18, photo Noun

pour les dames du temps jadis et les neiges d'antan, voici:
youtu.be/BRASSENS-les dames du temps jardin

et puis Pauvre Rutebeuf:
youtu.be/LEO-FERRE-Rutebeuf

et puisqu'il est aussi question du Moulin Ballot enneigé, alors voici:

Jardin du Moulin Ballot (le portail est de l'autre côté),
7 février '18, photo Sylvaine

Ici (Barcelone, Catalogne), on prévoit de la neige à basse altitude pour demain...

Allez, à bien vite, Muriel
... et merci à ma Noun, à Sylvaine, à mes frères dans le jardin de Quincy sans oublier Villon, Rutebeuf et puis Brassens et Ferré et bien entendu Lagarde sans oublier Michard et, par voie de conséquence, Marie-Annick (nos années "Lagarde & Michard" !), merci pour ce voyage en nostalgie douce...

domingo, 28 de enero de 2018

Família, une sculpture de Xavier Corberó

Ce matin, au détour d'une promenade dans le Parc dels Torrents, à Esplugues de Llobregat, tout près de chez moi, j'ai rencontré une famille de cinq qui m'a fait tilt au coeur, Família, un ensemble sculptural de Xavier Corberó, sculpteur catalan (1935-2017). Elle m'a touchée. Je l'ai trouvée belle, très puissante, comme vraie... et très simple aussi (facile à dire !) :

Família, Xavier Corberó, Esplugues de Llobregat, Muriel, 28 janvier '18

Família, Xavier Corberó, Esplugues, Parc dels Torrents,
Muriel, 28 janvier '18

Sa maison, à Esplugues, est une oeuvre sculpturale (un labyrinthe) réalisée tout au long de sa vie et peut être visitée. En voici une idée:
idealista-casas-de-famosos-la-belleza-hipnotica-de-la-casa-del-escultor-xavier-corbero

Pensée affectueuse pour ma famille, indéfectiblement de cinq !

Bonne semaine ! À la prochaine, Muriel

jueves, 25 de enero de 2018

Les p'tites plantes dans la muraille

Tendresse et admiration, voilà ce que je ressens à chaque fois...

P'tite plante dans la muraille, 1, Sant Just D., janv. '18, Muriel

P'tite plante dans la muraille, 2, Sant Just D., janv. '18, Muriel

P'tite plante dans la muraille, 3, Sant Just D., janv. '18, Muriel

... à chaque fois que je vois les p'tites plantes dans les murs, les murets, les murailles, de la tendresse  et de l'admiration pour leur détermination à faire leur vie, leur tempérament facile, leur patience infinie... leur beauté simple, enfin !

Namasté à vous, les p'tites plantes, ici et maintenant !

Pensée pour toi, mon Naud...

À bientôt, Muriel

miércoles, 3 de enero de 2018

La Chanson du Cygne, les moments de tristesse et de bonheur

Le jour se lève, mélancolique et beau. Les notes se faufilent, entre mon thé et mes pensées, de l'émouvante Sérénade nº 4 de Schubert, la Chanson du Cygne... "En 2018... il y aura des moments de tristesse et des moments de bonheur", c'est simple, c'est vrai, déjà vrai, c'est Arnaud qui disait ça fin octobre et dans la Chanson du Cygne, il y a les mots d'Arnaud et il y a le sourire de ma Grande Camarade aussi, Marie-Annick, toi qui ouvrais la ronde des anniversaires, ponctuelle (malgré toi 😉 !), chaque 3 janvier, nous toutes à peine remise des fêtes et du trop plein de bonnes résolutions prises dans l'engouement du nouvel an...

https://youtu.be/Schubert-Serenade-No4-Schwanengesang

https://youtu.be/2018-tristesse-bonheur (merci Jean-Michel)

Je vous laisse ! Belle journée à vous ! Muriel

lunes, 1 de enero de 2018

2018, Pau i Joia ! Que la Paix et la Joie l'emportent !



Des del Parc de Torreblanca, concòrdia entre arbres de tots tipus, ocells d'aquí i d'arreu, recés de pau, com m'agrada aquest lloc !, desitjo que aquest any que comença avui vingui carregat de pau i joia !

Que la paix et la joie l'emportent ! Une paix et une joie comme celles que je ressens au cours de mes promenades dans le Parc de Torreblanca, un havre de paix !

Una abraçada, Bonne année, Muriel

domingo, 31 de diciembre de 2017

Donne-moi la main, dona'm la veu, Miquel Martí Pol

[ Donne-moi la main, donne-moi la voix
et proclamons 
que tout reste à faire, 
que tout est possible aujourd'hui,
faisons sentir autour de nous
comme s'exalte le désir ancien
d'un monde meilleur. ]

Dóna'm la mà
per fer camí
cap al gran llac dels somnis,
dóna'm la mà
hi ha un horitzó
que ens crida de molt lluny.
Tot és pur com el silenci
que precedeix el cant
i el temps desfà tendrament els rulls
que ha de dur al futur desitjat.

Dóna'm la mà
i així podrem
creure altre cop que
tot el que hem volgut
només espera un gest
com si fos el vent
que amb el nostre esforç tenaç desfermarem.

Dóna'm el cor per compartir
projectes i esperances,
dóna'm els ulls
i que el desig
ens marqui un nou destí.
Més ençà de la incertesa
que ens va marcir la veu
els dits pentinen de nou el mar
com un símbol viu i fidel.

Dóna'm la mà, dóna'm la veu
i proclamem que
tot està per fer,
tot és possible avui,
fem sentir arreu
com s'exalta el vell desig d'un món millor.


Miquel Martí Pol


Adéu 2017... tot està per fer... un món millor, un món millor, el gran llac dels somnis... 
Doncs... fins demà, una abraçada, Muriel