jueves, 12 de octubre de 2017

Un bonjour de Catalogne et un coup de colère...

Voilà ce que je viens de poster sur mon facebook, que, par ailleurs, j'utilise très peu. Tellement en colère...

Un bonjour de Catalogne et un coup de colère, comme on dit:

Alors là, bravo, les Français ! Français, dans l’ensemble, centralistes indécrottables, parler pour parler, avoir un avis sur tout, même sur la détermination de pays, peuples, langues dont ils ne connaissent rien, auxquels ils ne se sont jamais intéressés, cédant aux pressions d’une Europe-économique-avant-tout qui ne s’occupe pas des gens et défend les pays "officiels" sans s’occuper des pays "naturels" et dénigre les régions, bref, le tout c’est de prendre la parole et même Charlie Hebdo s’y met ! Ben ça, alors, bravo encore !!! Quelle déception ! L’ignorance et la superbe arrivent effectivement à s’immiscer partout !!! La parole unique !!! Je suis française, catalane de cœur, une moitié de ma vie du côté sud des Pyrénées, une langue que j’ai adoptée tout de suite, qui m’a ouverte tellement de portes et un pays, un pays naturel que j’aime et où j’ai beaucoup d’amis ! Les Catalans ne sont pas espagnols, c’est comme ça, ça pourrait être facile à comprendre mais non… Les Catalans (de sol, de "sang", d’adoption, de conviction, de cœur), une grosse partie des Catalans, donc, est favorable à l’Indépendance. Bien sûr, il y a aussi en Catalogne beaucoup de gens qui ne sont pas catalans, qui sont venus de différents horizons, pour différents motifs, et qui, même si c’est sur plusieurs générations, ne se sont pas forcément mis à aimer leur nouveau pays, ils en font partie, ils le font même marcher, mais ne se sentent pas y appartenir, c’est comme ça, on peut comprendre aussi et eux, ils voteraient "non", ils étaient invités à voter, bien entendu, mais ne sont pas venus nombreux, il faut dire qu’y aller relevait de la militance pure et dure et qu’il y avait de quoi avoir peur. Il fallait vouloir voter "oui" pour se déplacer… Et justement, si l’attitude des Catalans face à l’extrême violence du 1er octobre, lors du référendum (décrété illégal par le gouvernement central de Madrid parce qu’il s’est fait sans leur accord, mais cela faisait 5 ans qu’on insistait, du côté du gouvernement de Catalogne pour de nouvelles rencontres, de nouveaux débats, une nouvelle entente : portes du gouvernement de Madrid fermées, c’était non ou le silence…), si cette attitude pacifique, patiente des Catalans qu’on empêche de débattre sur leur identité et leur futur ne vous a pas impressionnés ben… c’est peut-être qu’il faut changer de chaîne de télé, lire d’autres journaux, essayer de transposer, enfin… Et les manifestations massives du 3 octobre contre la violence policière, qui a quand même fait plus de 840 blessés (les hôpitaux et dispensaires ont les bons chiffres !), sont restées pacifiques… Enfin… Personnellement, j’ai trouvé la Déclaration d’Indépendance et son immédiate suspension, non pas "conne" mais ingénieuse, et ne suis pas la seule ici. Mais il faut peut-être pour ça, être impliqué, s’être informé, savoir ce que c’est que l’article 155 de la Constitution espagnole, qui priverait une région autonome de son autonomie justement et la renverrait à la place qu’elle avait sous le franquisme ! C’est du beau ! Parce qu’il faut aussi savoir que le franquisme n’est pas complètement mort en Espagne (la tyrannie que mentionne Charlie Hebdo ???). L’Espagne, un pays que j’aime aussi, a priori, il ne manquerait plus que ça !, un pays que je connais moins, c’est vrai, dont j’adore la langue… L’Espagne, un "pays frère", c’est simple ! La Catalogne n’est espagnole que depuis 1714, et elle l’est devenue par la force des armes, ni par intérêt économique de la part des Catalans, ni par plaisir… enfin, elle est "espagnole" suite à une défaite… Et depuis, à chaque fois qu’il y a un gouvernement central (Madrid) dur (et le PP n’est pas tendre !), la Catalogne souffre… J’ai aimé l’intervention, à ce sujet, de l’historien français Jean-Noël Jeanneney sur C Politique, il y a quelques jours. Pendant des décennies, on a essayé de travailler, du côté catalan, à une fédération (type la Suisse) mais, autour de moi, les personnes sont petit à petit devenues indépendantistes : pas de dialogue, c’est pas de fédération, il faut bien se rendre à l’évidence. Après le discours du roi des Espagnols, le 3 au soir, une blague circulait ici : "On ne sait pas qui va le plus vite : Rajoy à faire des indépendantistes ou le roi, à faire des républicains !"… Rire pour ne pas pleurer ! L’idée (un objectif ? une chimère ? on verra !) c’est en effet, un pays indépendant et républicain ! La monarchie n’a été restaurée en Espagne que pour assurer la transition après la mort du dictateur (40 ans au pouvoir tout de même ! et ses dernières volontés respectées !) mais la monarchie s’est incrustée et reste, reste… Puigdemont (à prononcer pout-ch-da-monn, le catalan n’est pas une langue phonétique) a voulu encore donner du temps à l’éventuel dialogue et aussi attirer l’attention internationale. On est seuls… enfin, son discours a déjà suscité des réactions… Mais dans le fond, j’ai peut-être mal lu, ou pas entièrement, l’article de Charlie Hebdo ??? Ou c’est un coup d'humour très noir ? Dites-moi ! J’y ai eu accès via web… et je n’arrive à concevoir un Charlie Hebdo apportant de l’eau au moulin du PP (Partido Popular, Rajoy and Cº), de l’Europe au gant de fer, de la parole bâillonnée… Et sinon, ben… Charlie Hebdo, Houh houh les cornes !!! Si je m’attendais à celle-là alors !!! C’est vrai que les temps changent et que « tout fout l’camp »… mais quand même… Bon, j’arrête là, au passage, tenez, salutations cordiales aux Corses !!! Non mais ! 
Fins ara, salut i pau ! Muriel, des de Catalunya, catalane ET française de coeur, l'un n'excluant en principe pas l'autre ! (Et quand je dis Français, au début de ce post, c'est pas les gens un par un, je sais que vous savez ! )

Pas envie de reproduire ici, vous le comprendrez, la 1ère page du Charlie Hebdo d'hier  "Les Catalans plus cons que les Corses" ! 

En tout cas, c'est dit, et, comme on le sait si bien, "ça va mieux en le disant" !


Allez, à la prochaine ! Mille millions de carabistouilles ! Muriel

*
Et là, c'est le lien pour repêcher le discours du Président Carles Puigdemont, de ce mardi 10 octobre (site du journal Ara, on peut cliquer pour l'avoir en anglais):



No hay comentarios:

Publicar un comentario