viernes, 30 de septiembre de 2016

Retour d'une escapade à Naples, L'Amica geniale d'Elena Ferrante et autres plaisirs

Me voilà de retour d'une escapade à Naples. Napoli, lumineuse, chaotique, bruyante, attachante, déconcertante, belle, très belle, sale, pas mal sale, diverse au possible, étrangement familière...

Familière ? Oui, car, inévitablement, ç'a été une escapade, entre autre, sur la trace des Deux Amies*, Lenù et Lina, les 4 volumes (4 !) d'Elena Ferrante, la saga de L'Amica geniale ! Familière !

Sympa, presque émouvant oserai-je dire, et aussi un jeu, de passer par la via Port'Alba où Lenù achetait ses bouquins d'occasions, les Quartieri Spagnoli qui reviennent sans cesse dans le roman (la station de Métro, c'est Toledo, et un coup d'oeil qui vaut vraiment le coup, lemarché de la Pignaseccha) et le Rettifilo (Corso Umberto I) où Lina achète sa robe de mariée.

Chiaia 
aussi, le quartier chic, commerçant, avec sa Piazza dei Martiri où Lina ouvre sa boutique de chaussures (l'emplacement est actuellement occupé par la boutique de scarpe e complementi Ferragamo où, ma foi, j'aurais aisément trouvé chaussure à mon pied, mais... pas trop dans mes prix pour le moment !).

Sur la même place dei Martiri, en face de la boutique de chaussures, se trouve la librairie Feltrinelli où Lenù présente et signe ses livres.

Plus haut, après avoir remonté la via Chiaia, le Caffè Gambrinus, très bel établisement art nouveau, où Lenù retrouve Gigliola et dont je garde personnellement  un excellent souvenir "apéritif Campari et amuse-gueules", en belle compagnie, la mia cugina adorata !

Et le Vomero, quartier résidentiel aux maisons cossues, dans les hauteurs, quelles vues magnifiques sur l'ensemble de la ville et le Vésuve ! Et puis etc. etc...

Bref, un voyage formidable en soi, il y a tant de choses à voir, tous les sens sont sans cesse sollicités (pour le goût, parce qu'il a bien fallu se restaurer à des moments donnés, à part les traditionnelles pizzas, il y a les fromages de chèvre, les tomates séchées à l'huile et... attention, les babas au rhum ! hummm, petit faible), mais, c'est vrai qu'après la lecture de la saga des Deux Amies, on voit aussi Naples à travers leurs yeux et que c'est une expérience agréable, enrichissante.

"Un viaggio che illumina Napoli di una luce particolare, dai mille colori e dalle tante sfaccettature.
Capace di sottolineare quanto complicato e meraviglioso sia, al tempo stesso, questo spicchio di mondo partenopeo." [http://www.tgtourism.tv/2016/03/napoli-nei-luoghi-de-lamica-geniale-di-elena-ferrante-13477/]


"La serie di libri - si legge sul New York Times - offre una visione unica di questa città complessa, conducendo lontano dai quarieri turistici e aiutando a scoprire le differenze sociali, economiche e geografiche della città." [http://www.cultora.it/napoli-meta-perfetta-per-turismo-letterario/]


Marché de la Pignaseccha, Quartieri Spagnoli, Naples, 09-16, Muriel


Quartieri Spagnoli, Naples,
 09-16, foto Valérie L.


À la recherche du funiculaire pour monter au Vomero, Naples, 09-16, Muriel


Vue sur la ville et le Vésuve  depuis le Castel Sant'Elmo, 
Naples, 09-16, Muriel


Via Francesco Caracciolo, un moment de répit,
une de mes vues préférées du Vésuve, Naples, 09-16, Muriel

La librairie Feltrinelli, Piazza dei Martiri,
 Naples, 09-16, Muriel

Les 4 volumes de la saga des Deux Amies,
d'Elena Ferrante, Naples, 09-16, Muriel


Quant aux chaussures Salvatore Ferragamo,
c'est sur cette paire-là que j'ai flashé,
collection automne-hiver 2016, :-)


Voilà, je sais que j'y retournerai ! 5 jours, c'est beaucoup trop peu... mais c'est déjà si bon d'y être allée ! À la prochaine et bises, baci mille, à ma cousine bien aimée, qui, je ne vous ai pas dit, mais quel beau cadeau, m'a emmenée passer une formidable soirée au Teatro San CarloLe Nozze di Figaro ! C'est pas beau la vie ?!

Les Noces de Figaro, Ouverture: 
youtu.be/Nozze-di-Figaro-Ouverture
Les Noces de Figaro, Canzonetta Sull'aria: youtu.be/Nozze-di-Figaro-Sull-aria

À bientôt, Muriel

*Les Deux Amies: si vous n'avez pas succombé, ou pas eu l'occasion, cet article du journal Le Poulailler en fait une bonne présentation: 
le-poulailler.fr/2016/05/la-saga-napolitaine-delena-ferrante 

(Les 2 premiers volumes sont traduits en français: vol. 1, L'Amie prodigieuse; vol. 2, Le nouveau nom mais les 2 derniers pas encore: vol. 3, Storia di chi fugge e di chi resta; vol. 4, Storia della bambina perduta. J'ai eu la chance de disposer ici des 4 en castillan, en catalan, il manque encore le dernier vol.)


(mon 1er post 2016 sur ce blog est consacré à la saga des Deux Amies, et dédié à une grande amie qui n'a plus le loisir de lire depuis déjà 2 ans et demi, elle qui adorait; elle a été présente à sa manière pendant ce beau voyage)


No hay comentarios:

Publicar un comentario