jueves, 5 de noviembre de 2015

Ma boîte à bentō

De retour à "ma" bibli après plusieurs mois de gros travaux - ce qui par ailleurs m'a donné le bonheur de vivre des journées sous de merveilleuses voûtes gothiques -, je reprends le rituel de la "boîte à bentō": si c'est aujourd'hui jeudi, c'est le jour de la boîte à bentō. Une autre façon de dire qu'aujourd'hui, je mange "à la gamelle", expression que j'affectionne particulièrement parce qu'elle me rappelle mon père, quand j'étais toute petite. En catalan, c'est "avui, m'emporto la carmanyola", j'aime bien, ça prend un air festif.... la carmagnole !, en castillan, c'est dans une fiambrera qu'on emporte son repas au boulot, la lunchbox, chez nos voisins outre-Manche...

Depuis novembre dernier, ça dépend du menu, mais c'est souvent que, le jeudi, je transporte ma pitance (qui n'est en général pas maigre, disent mes collègues, "com et cuides !") dans ma "boîte a bentō".

ma boîte à bento, nov. '14, Muriel

ma boîte à bento, nov. '15, Muriel
menu du jour: quiche au poivrons rouges,
carottes et pommes de terre au miso

Les beaux objets ajoutent un indéniable plus aux actes quotidiens et nécessaires...

À la prochaine, Muriel (et bise à Yo !)

No hay comentarios:

Publicar un comentario