miércoles, 20 de marzo de 2013

C'est le printemps

Une chanson de Léo Ferré* - Ferré, que j'ai tant aimé, toute ma jeunesse, pleins de moments de ma vie, que j'aime toujours énormément, intactement - sa chanson c'est l'printemps, donc, pour vous souhaiter tout de bon pour cette saison qui commence ! 

Je vous invite à l'écouter:  c'est l'printemps 

y a la natur' qu'est tout en sueur
dans les hectar's y a du bonheur

c'est l'printemps

y a des lilas qu'ont mêm' plus l'temps
de s'fair' tout mauv's ou bien tout blancs

c'est l'printemps

y a du blé qui s'fait du mouron
les oiseaux eux ils dis'nt pas non

c'est l'printemps

y a nos chagrins qu'ont des couleurs
y a mêm' du printemps chez l'malheur

y a la mer qui s'prend pour Monet
ou pour Gauguin ou pour Manet

c'est l'printemps

y a des nuag's qui n'ont plus d'quoi
on dirait d'la barbe à papa

c'est l'printemps

y a l'vent du nord qu'a pris l'accent
avec Mistral il pass' son temps

c'est l'printemps

y a la pluie qu'est passée chez Dior
pour s'payer l'modèl' Soleil d'Or

y a la route qui s'fait nationale
et des fourmis qui s'font la malle

c'est l'printemps

y a d'la luzerne au fond des lits
et puis l'faucheur qui lui sourit

c'est l'printemps

y a des souris qui s'font les dents
sur les matous par conséquent

c'est l'printemps

y a des voix d'or dans un seul cri
c'est la Sixtin' qui sort la nuit...

y a la natur' qui s'tape un bol
à la santé du rossignol

c'est l'printemps

y a l'beaujolais qui la ramène
et Mimi qui s'prend pour Carmen

c'est l'printemps

y a l'îl' Saint-Louis qui rentre en Seine
et puis Paris qui s'y promène

c'est l'printemps

y a l'été qui s'point' dans la rue
et des ballots qui n'ont pas vu

qu'c'était l'printemps...


Merisier en fleurs, Quincy, mars '11- Muriel

*Léo Ferré (1916-1993): auteur-compositeur (La mer, Avec le temps, Préface, Les poètes, La solitude, etc...), pianiste, interprète des poètes maudits (Apollinaire, Rimbaud, Baudelaire), compagnon de réflexion de Jacques Brel et Georges Brassens (la célèbre interview, ou  table ronde, sur l'anarchie en 1969 et la photo de cette rencontre)... 

À bientôt ! Muriel

No hay comentarios:

Publicar un comentario