domingo, 17 de enero de 2010

Nanas, berceuses, cançons de bressol

Bel après-midi hier au coeur de la Catalogne, de la Plana de Vic, paysages d'une terre nourricière, rougeâtre, brune, le blé - ou l'orge? - minuscules brindilles d'herbe vert cru, les petites touffes d'herbes si bien ordonnées que forcément on sait que ce ne sont pas les herbes folles qui batifollent, et les arbres, magnifiques, certains nus, leurs branches s'accrochant aux nuages lumineux, d'autres au feuillage perenne, une très belle balade, réconfortante...

Una tarda deliciosa al cor de la Plana de Vic, paisatges d'une terra nodridora, vermellosa, marró fosc i marró clar, blat tot arreu - o bé ordi ?- brins minúsculs d'herba verd cru, ben endreçadets, tant que no poden ser herbes salvatges, arbres majestuosos, alguns perennes, altres nus amb les branques als núvols -una tarda de núvols preciosos- un bon passeig, reconfortant...



Puis, le mas, rempli des odeurs de mets succulents, ça sent le romarin et quoi d'autre ? le feu dans la cheminée ! Une rencontre entre amis est prévue autour de la cheminée, de petits plats et d'un thème qui sied parfaitement à ce samedi de mi-janvier empreint d' espérance et de sérénité: les berceuses ! Au coeur de l'hiver on se laisse faire ! Deux amies qui chantent, une autre qui joue du piano, un délice de programme:

I la masía, plena d'olors de menjars succulents, perfum de romaní i de què més ? Foc, hi ha un foc encès a la ximeneia ! Una trobada d'amics està prevista: ximeneia, plats variats i un tema que convé a la perfecció a aquesta tarda de dissabte de mitjans de gener de color d'esperança i de serenitat : cançons de bressol ! Al bell mig de l'hivern, ens deixarem bressolar ! i tant que sí ! Dues amigues canten, una altra toca el piano, el programa va així:

* Berceuse, de Johannes Brahms, chantée en catalan (Bona nit, j'ignore le nom de l'auteur de cette version)

*La Vierge à la crèche, de César Franck, sur un texte d'Alphonse Daudet, chantée en catalan, traduction du poète Joan Maragall (La Verge bressolant)

*Nana (Berceuse) de Manuel de Falla (l'une des Sept chansons populaires espagnoles). Mais de qui est le texte ? est-ce simplement une chanson populaire qu'il a reprise?

*Cançó de bressol, d'Eduard Todrà, sur un texte du poète Tomàs Garcés

*Canción de cuna para dormir a un negrito, l'une des Canciones negras de Xavier Montsalvatge sur un texte d'Ildefonso Perera Valdés

*Au Clair de la Lune, sur CD, choeur d'enfants, chanson populaire anonyme, classique enfantine française par excellence... On dit que dans la version originale c'était "Prête-moi ta lume" au lieu de "Prête-moi ta plume", lume - lumière, ce qu'il faut pour écrire lorsque "la chandelle est morte"...

*Berceuse, de Schubert, tourne tourne la manivelle de la petite boîte à musique, que j'avais emportée avec moi (on peut toujours avoir besoin d'une boîte à musique, n'est-ce pas?)

*Summertime, de Gershwin, la berceuse de Porgy and Bess, sur CD, chantée par Ella Fitzgerald et Louis Armstrong, Summertime qui revient comme un refrain apaisant tout au long de ma vie... Le jour où je m'endormirai pour de bon, qu'on me mette, qu'on me joue, qu'on me chante Summertime !


Et voici "des petites miettes" de tot plegat:

* La Nana de Manuel de Falla chantée par Teresa Berganza: http://www.youtube.com/watch?v=SfHytaFzbrQ (clic-clic)


* Summertime, par Ella Fitzgerald et Louis Armstrong: http://www.youtube.com/watch?v=MIDOEsQL7lA (clic-clic)

* La partition d'Au clair de la lune:




*un coeur de boîte à musique !



* i uns agraïments especials per a la Marina, la Camil·la i la Montse !

À bientôt, fins aviat ! Muriel

2 comentarios:

  1. MURIEL

    Hola
    ¡qué alegría encontrarte¡
    toda tu selección es hermosa
    me quedo con

    Summertime, de Gershwin, la berceuse de Porgy and Bess, chantée par Ella Fitzgerald et Louis Armstrong, Summertime qui revient comme un refrain apaisant tout au long de ma vie... Le jour où je m'endormirai pour de bon, qu'on me joue, qu'on me mette, qu'on me joue, qu'on me chante Summertime !


    Acá es imposible comprar música, los cd son demasiado caros. Prefería la época de los cassettes, eran más económicos.
    Yo soy clarinetista. toco a Gershwin de oído.
    Claro de Luna me gusta pero de Debussy
    bueno MURIEL
    un abrazo grandote
    (cambié de foto de perfil, está actualizada)
    magù

    ResponderEliminar
  2. Hola, desprès de molts dies passant per aquí, veig que aixó segueix, i ho celebro.
    Jo no he estat veien els verds de Plana de Vic, que conec prou bé. Aquesta vegada tocabe compartir amb amics una calçotada! Salutacions

    ResponderEliminar