lunes, 22 de agosto de 2016

Portrait d'un certain figuier...

Il est, sur un lopin de terre d'amitié, un figuier dont j'ai déjà parlé dans ce blog et dit l'admiration qu'il m'inspire, la reconnaissance aussi, bien entendu, que j'ai pour lui (toutes ces figues savoureuses de soleil et de patience !). Je l'ai revu dernièrement et en ai fait ce portrait en quelques photos, qui, je crois, expriment bien de quel bois il est fait:

1- Un certain figuier dans la montagne,
près de Tortosa, Catalogne, été '16, Muriel

2- Un certain figuier... été '16, Muriel

3- Un certain figuier... été '16, Muriel

4- Un certain figuier... été '16, Muriel

5- Un certain figuier... été '16, Muriel

6- Un certain figuier... été '16, Muriel

Un arbre vénérable et bon... mais la terre en question souffre de la sécheresse, la terre avec les arbres et les animaux qui la peuplent... Dernièrement, les sangliers assoiffés s'en sont pris aux racines des plantes plus tendres, ont tout saccagé à l'entour... J'imagine avec tristesse le paysage. Le figuier, lui, n'est pas menacé par les sangliers mais, même si c'est un arbre méditerranéen, rompu à la chaleur, il a besoin d'eau. Il puise profond pour se nourrir, c'est vrai, de toutes ses racines, mais la récolte cette fois-ci ne sera sans doute pas abondante, dommage pour lui, surtout... nous, nous savons bien qu'"il y a des années où les pommiers n'ont pas de pommes", comme chantait Anne Sylvestre.


7- Un certain figuier... été '16, Muriel

Tout mon respect à cet honorable figuier, una abraçada per a la Pilar, d'amistat i també de cònsol, quin greu que els porcs senglars ho hagin deixat tot fet malbé, que trist !

Amitié à Sylvaine aussi (on a tellement écouté Anne Sylvestre !)

alors, pour la route:
Anne Sylvestre- Therese- il y a des annees ou les pommiers

Allez, à bientôt, fins aviat ! Muriel

No hay comentarios:

Publicar un comentario