domingo, 10 de enero de 2016

La mer est démontée

Gavà, mer déchaînée sans qu'il n'y paraisse, 10 janv. '16, Muriel

La mer était déchaînée, démontée, ce matin. Ça n'a pas l'air trop méchant comme ça sur la photo mais ça éclaboussait fort et le vent (du Sud) soulevait le sable qui cinglait bien les mollets... Et ça grondait, les vagues... Face à la mer dans tous ses états (enfin, disons, pas tranquille, pas flaque d'huile), je revois mon Lagarde et Michard XIX ème siècle, une gravure de Chateaubriand à Saint-Malo, pris par le spectacle de l'océan en furie, lui, en en proie à la passion romantique...


Fragment de La Mer, de François-René de Chateaubriand:



Quand de ton sein par les vents tourmenté,
Quand des écueils et des grèves antiques
Sortent des bruits, des voix mélancoliques,
L'âme attendrie en ses rêves se perd,
Et, s'égarant de penser en penser,
Comme les flots de murmure en murmure,
Elle se mêle à toute la nature :
Avec les vents, dans le fond des déserts,
Elle gémit le long des bois sauvages,
Sur l'Océan vole avec les orages,
Gronde en la foudre, et tonne dans les mers.





Quant au Lagarde et Michard, c'est, ma foi, toute une institution, c'est "les lettres françaises" pour bien des générations de lycéens - dont la mienne-. J'ai encore les 5 tomes dans ma bibliothèque personnelle, j'y tiens et je les consulte encore !

fr.wikipedia.org/wiki/Lagarde_et_Michard




Face à la mer agitée, je m'entends aussi réciter tout bas, sourire au coeur, cette poésie, infantile, de Jacques Charpentreau,

La mer s'est retirée

La mer s'est retirée,
Qui la ramènera ?
La mer est démontée,
Qui la remontera?
La mer s'est emportée,
Qui la rapportera?
La mer est déchaînée,
Qui la rattachera ?
Un enfant qui joue sur la plage
Avec un collier de coquillages.

 Mais, je vous l'ai peut-être déjà récitée ? sûrement même  ;-)

Allez, à bientôt, Muriel (bises à Sylvaine qui aime la mer !)

No hay comentarios:

Publicar un comentario