domingo, 23 de agosto de 2009

Il fait chaud ! ciò che caldo !

C'est encore une fois dimanche... Il fait chaud, terriblement chaud ! Les corps se traînent et les cerveaux se ramollissent et il y a la chanson -un peu déjantée- de Pauline Ester qui affleure du magma, qui traduit tout ça tellement bien, "Il fait chaud" : cliquez sur le lien plus bas (de vieux souvenirs ! son album "Le monde est fou" date quand même de 1990 ! oui, bien déjantée, kitsch à souhait dans cette chanson et le clip qui en rajoute une bonne tartine!)

Un altre cop diumenge... Segueix fent una calor increïble ! Els cossos s'arrastren i els cervells es tornen papilla... i em ve al cap (un cap adormit i pesat) una cançó de la Pauline Ester que tradueix aquesta calda molt bé. És una cantant francesa, de Toulouse, una mica boja, tot s'ha de dir. No ha sigut gaire prolífica però el que ha fet ho ha fet força bé, trobo. El punt boig i el tarannà kitsch, no se'ls treu ningú, això és així. Feu un clic al vincle següent:

Pauline Ester "Il fait chaud": http://www.dailymotion.com/video/xgk7n_pauline-ester-il-fait-chaud-clip_events

A continuació, la lletra // Et voici les paroles:

Abreuver coca
Ecroulée sur un matelas
Le nez sur la radio
Qui répète qu'il fait chaud
Pas envie de travailler
Je reste couchée
Je déraille
Tous les jours c'est pareil
Faut que je me cache du soleil

Il fait chaud
Faire attention au soleil
Il fait chaud
Et tous les jours c'est pareil

Echange de cigarettes
Allongée sur le dos
Tout parait moins honnête
Sous soleil Bornéo
Tu joues tequila
Tu bois et tu bois
Ça me fait vraiment mal
De te voir dans cet état

Il fait chaud
Faire attention au soleil
Il fait chaud
Et tous les jours c'est pareil

Et toujours cette chaleur
Sueur qui colle à la peau
Dormir à la même heure
Boire les mêmes sirops
Traîner à petits pas
Moiteur et tequila
Ça me fait vraiment mal
De te voir dans cet état

Il fait chaud
Faire attention au soleil

Il fait chaud
Et tous les jours c'est pareil

Je peux plus travailler
Peur d'avoir la peau brûlée
Rester sous sommeil
Sous la morsure du soleil
Il fait chaud

Faire attention au soleil
Il fait chaud
Et tous les jours c'est pareil...

Voilà... à la prochaine, fins ara, Muriel

No hay comentarios:

Publicar un comentario