viernes, 22 de noviembre de 2013

Toujours les tuiles me font penser à mon père...

Tuiles travaillées par le temps, 
Catalogne, mai '13, Muriel

















Pensée pour mon père qui, 
aujourd'hui, aurait 85 ans... 
.
Les toits, les tuiles...
c'est toujours, à travers lui, un sujet 
qui retient mon attention, 

Au cours de mes voyages, j'ai découvert
qu'il y avait des villes où bien des maisons 
n'avaient pas de toit, mais des terrasses.
Et malgré le bonheur que peuvent donner
les terrasses (celui de contempler des toits, 
entre autres) ces maisons m'ont semblé pas - 
ou peu- finies, voire désemparées...  
Question d'héritage culturel...
.
À bientôt, Muriel

2 comentarios:

  1. A la lecture de ce tendre billet plein de belles images de ton papa sont revenues à ma mémoire... mémoire vivante et heureuse :)

    ResponderEliminar
  2. TON PAPA EST DANS LE CIEL, IL EST BIEN.
    MURIEL
    Con mi francés primitivo y erroneo, te digo, lo que sabés, ellos viven no solo en nuestro corazón sino tambén en el cielo que quizás sea en nuestro mismo espacio pero en otra dimensión, y es feliz, está con DIOS.

    ResponderEliminar