jueves, 8 de marzo de 2012

Aux femmes, ouvreuses de brèches

Tu ouvres une brèche, Marylise Leroux

Tu ouvres une brèche
dans l’épaisseur du monde
pour voir glisser le ciel
comme une aile
sur l’horizon parfait


Et c’est une joie
toujours neuve et désirante
que cette parole en voyage sur la mer


L’infini n’est jamais si loin
qu’entre deux portes.


Texte inédit (in Le Temps d’ici, recueil inédit)
pour Terres de femmes (D.R.)
 

Merci aux bloggueuses et bloggueurs de Terre de femmes: http://terresdefemmes.blogs.com/

 Belle journée à vous et, pour la route, ces roses de Berthe Morisot,

Roses- Berthe Morisot
















et la composition pour piano solo "Vers la vie nouvelle" 
de Nadia Boulanger : Vers la vie nouvelle 

À la prochaine, Muriel

1 comentario:

  1. MURIEL
    Hermosísimo, divino, un vergel literario, feliz día atrasado pero vale, te mandé mi rima sobre el LibrO INTELIGENCIA EMOCIONAL de DANIEL GOLEMAN
    un abrazo nena
    magú

    ResponderEliminar